Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

Publié le

Textes & photos Texts & pictures : Stéphane Archevêque

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons
Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

Les Forces Aériennes Stratégiques ont organisé récemment un exercice d’envergure rassemblant de très importants moyens aériens, français et étrangers. Occasion rêvée de vous faire découvrir l’aviation de chasse, de vous faire vivre une mission à bord d’un avion de combat, de vous faire partager l’univers et le métier hors du commun de nos chevaliers du ciel. French Strategic Air Forces have recently organized a major exercise, gathering very important international air assets. Perfect opportunity to introduce you to the air fighter force, to make you live a mission aboard a fighter, to share with you the world and the amazing job of our sky knights.

En temps de paix, l’Armée de l’Air est garante de la composante aérienne de la dissuasion nucléaire et de la défense de notre espace aérien. En temps de conflit, elle devient le bras armé de notre pays pour défendre nos intérêts stratégiques, assurer la supériorité aérienne, mener des assauts aériens, soutenir les forces engagées dans des combats terrestres, protéger et évacuer nos ressortissants, effectuer des opérations extérieures. In peacetime, French Air Force is responsible for the air component nuclear deterrence and for airspace defense. In times of conflict, it is the armed wing of France to defend strategic interests, ensure air superiority, conduct air assaults, support forces engaged in ground fighting, protect and evacuate our citizens, perform external operations.

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

La multiplicité de ces missions nécessite un entraînement permanent pour maintenir un très haut niveau d’efficacité dans des environnements potentiellement hostiles. L’exercice Tactical La Fayette Week est justement l’un de ces moyens privilégiés pour entraîner nos forces aériennes aux missions de combat. Une cinquantaine d’avions, trois frégates anti-aériennes et plusieurs radars terrestres ont été engagés pour exécuter en plein ciel des scénarios simulant avec réalisme des opérations aériennes complexes à objectifs multiples (Composite Air Operations). Multiplicity of these tasks requires continuous training to maintain a high level of effectiveness in hostile environments. Tactical La Fayette Week is one of the selected means to train our Air Force to fighting tasks. Around fifty aircrafts, three anti-aircraft frigates and several ground-based radars were hired to perform in the sky scenarios aiming to simulate complex multi-objective Air Operations (Composite Air Operations).

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons
Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons
Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

L’Armée de l’Air a mobilisé une dizaine d’escadrons mettant en œuvre Rafales, Mirages 2000N (frappes stratégiques), Mirages 2000-5 (supériorité aérienne), Mirages 2000 D (assaut conventionnel), Mirages F1CR (reconnaissance), Alphajets (entraînement), C135 (ravitaillement en vol) et E3 F (détection et contrôle aéroportés). La Marine nationale a détaché des Rafales Marine et des E-2C Hawkeye. Les espagnols et les britanniques ont également participé massivement avec des détachements de Typhoons, de F18 et de Tornados, permettant ainsi de travailler l’interopérabilité entre forces alliées. French Air Force hired a dozen of squadrons implementing Rafale, Mirage 2000N (strategic strikes), Mirage 2000-5 (air superiority), Mirage 2000 D (conventional assault), Mirages F1CR (reconnaissance), Alphajets (training), C135 (refueling) and E3 F (airborne detection and control). French Navy used Rafales and E-2C Hawkeye. Spanish and British Air Forces were also involved heavily with Typhoons, Tornados and F18. This exercise was therefore a great mean to improve interoperability between allied forces.

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons
Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

La mission d’un avion de combat est l’aboutissement d’un travail d’équipe. Elle est rendue possible grâce au travail d’hommes et de femmes qui œuvrent 24h/24 pour que le pilote de chasse réussisse son vol et sa mission. Le renseignement, la reconnaissance et les contrôleurs tactiques vont désigner l’objectif. Les mécaniciens vont préparer l’avion pour qu’il soit opérationnel. Le soutien et la logistique vont veiller à l’approvisionnement en armes, combustibles…La détection et le contrôle assisteront le pilote pendant le vol, tout comme les avions ravitailleurs qui pourront lui permettre d’accroître son autonomie. En s’adaptant aux menaces du moment, l’Armée de l’Air s’est donc organisée depuis un siècle pour faire en sorte que chaque élément décisif pour la réussite des missions (personnel, moyens aériens, armes, moyens de détection et de contrôle, infrastructures et équipements terrestres…) soit pleinement opérationnel. Fighting aircraft mission is the result of a strong teamwork. It is made possible thanks to the work of men and women who work 24h/24 for the fighter pilot success in his flight and his mission. Intelligence, reconnaissance and tactical controllers will designate the target. The mechanics will prepare the aircraft in order it be operational. Support and logistics will ensure the supply of weapons, fuel ... The detection and control assist the pilot during the flight, as the tanker that will enable it to increase its autonomy. Adapting its means to current threats, for a century the French Air Force is constantly evolving to ensure that each critical element for the success of the missions is fully operational (personnel, air assets, weapons, means of detection and control, infrastructures and ground equipments ...).

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons
Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons
Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

Seul dans son cockpit, le pilote de chasse ne doit subir aucune défaillance. Outre le pilotage d’un avion pouvant voler à deux fois la vitesse du son avec des accélérations physiquement éprouvantes (jusqu’à 9G), le pilote doit gérer et réussir sa mission dans un contexte tactique complexe et évolutif. Autant dire que ce n’est pas à la portée de tout le monde et que l’Armée de l’Air trie sur le volet les pilotes à qui elle confiera la responsabilité d’un avion de chasse avoisinant les 150 millions d’euros (Rafale). Alone in his cockpit, fighter pilot shall not suffer any failure. Besides flying a plane that can fly at twice the sound speed with physically demanding accelerations (up to 9G), the pilot must manage and achieve its mission in a complex and evolving tactical context. Suffice to say that it is not accessible to everyone and that the Air Force selects the best pilots who will entrust the responsibility of an around 150 million euros fighter (Rafale).

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons
Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons
Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

Le pilote de chasse a intégré l’Armée de l’Air après le bac ou après Math Spé. Il a ensuite été soumis à une formation très sélective où rigueur, performance, cohésion, obéissance, courage et passion sont indispensables pour franchir toutes les étapes le conduisant à être à même de piloter un avion de chasse. Il sait que seuls les meilleurs seront sélectionnés et qu’à tout moment son rêve peut être stoppé par des résultats insuffisants. Le cursus est composé de quatre formations successives : une période d’instruction théorique de 8 mois (Salon de Provence), un apprentissage du vol sur avion à hélice de 12 mois (Cognac), une formation au pilotage sur Alphajet de 8 mois (Tours) à l’issue de laquelle l’élève se voit décerner le brevet de pilote de chasse. Le pilote est ensuite formé aux vols tactiques, au combat aérien et au tir pendant 5 mois (Cazaux), avant d’être affecté sur avion d’armes dans son premier escadron. French fighter pilot joined the Air Force after high school or after high level training courses. Then he was subjected to a very selective schooling where rigor, performance, cohesion, obedience, courage and passion are essential for overcoming all the steps leading to be able to fly a fighter plane. He knows that only the best students will be selected and that his dream can be stopped by insufficient results at any time. The course consists in four successive steps: 8 months classroom instruction (Salon de Provence), 12 months fly learning on propeller planes (Cognac), 8 months flight training on Alphajet training fighters (Tours) after what the student is awarded the fighter pilot certificate. The pilot is then trained in tactical flying, air combat and shooting for 5 months (Cazaux), before being assigned to fighter aircraft in its first squadron.

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

Mais la formation du pilote ne s’arrête pas là. Le jeune pilote va s’entraîner dans un premier temps pour devenir pilote opérationnel (qualification le rendant apte à toute mission de l’escadron en tant qu’équipier). Ensuite il se formera pour être sous chef de patrouille (afin de conduire une patrouille de deux avions dans un environnement tactique simple), puis pour être chef de patrouille (il pourra alors diriger une patrouille de quatre avions dans un cadre tactique complexe, mettant en œuvre simultanément plusieurs patrouilles). Ultérieurement, il pourra s’entraîner pour devenir chef de mission (il sera alors jugé apte de commander une mission complexe comprenant de nombreux avions). Au fil de sa carrière et de ses affectations (tous les 3 ans en moyenne), le pilote de chasse devra constamment se former et se réadapter. L’exercice Tactical La Fayette Week est donc une nouvelle occasion d’améliorer son efficacité en vue de futures missions de combat, elles bien réelles. But pilot training does not stop there. In a first time, the young pilot will train to become Operational Pilot (qualification making him suitable for any mission of the squadron, leaded by a Patrol Leader). Then he will train to be under-Patrol Leader (to lead a patrol of two planes in a simple tactical environment) and for Patrol Leader (at this stage he will be able to lead a patrol of four aircrafts in a complex tactical framework, implementing several patrols). Subsequently, he will train to become Head of Mission (he will be deemed to control a complex task with many aircrafts). Throughout his career and his assignments (every 3 years on average), the fighter pilot must constantly train and readjust. Tactical Exercise La Fayette Week is an opportunity to improve his effectiveness for future real combat missions.

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons
Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons
Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

Le pilote de chasse se concentre sur son vol bien avant la mise en route de son réacteur. Dès qu’il arrive sur base, il enfile sa combinaison et ses chaussures de vol (ignifugées, elles réduisent les risques de brûlure en cas d’éjection ou d’incendie). Il prend ensuite connaissance des grandes lignes de son vol en salle opérations, auprès des marqueurs de l’escadron (en charge de la planification et du suivi des activités aériennes) : horaire du décollage, durée du vol, zone et mission. Dès l’entrée en salle opérations, on perçoit l’intense activité et l’importance des décisions qui y sont prises. Ici on ne joue pas. Tout est question de sécurité, de timing et de missions de combat. Les messages sont précis et synthétiques. Tout le monde est sur le pied de guerre et le pilote travaille dès à présent à la réussite de son vol. Fighter pilot focuses on his flight before the start of the reactor. As soon as he arrived on base, he puts on his suit and his flying shoes (fireproof, they reduce the risk of injury in the event of fire or ejection). Then in operations room, he gathers the main lines of its flight from the squadron markers (responsible for planning and monitoring aviation activities): estimated time departure, flight duration, area and mission. As soon as you get into the operations room, you feel the intense activity and the importance of the decisions that are taken here. Here we do not play. All topics are dealing with safety, timing and combat missions. The messages are accurate and synthetic. Everyone is on the deck and the pilot works now on the success of his flight.

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

Le briefing va ensuite lui donner le détail de sa mission ainsi que la situation météo et tactique du moment (la situation tactique pouvant évoluer très rapidement, il sait qu’il devra s’adapter en temps réel une fois en vol). Tous les pilotes participant à la mission de ce matin y prennent part (une bonne vingtaine). En raison d’un fort mistral, l’exercice d’aujourd’hui n’aura pas lieu au-dessus de la Méditerranée, l’état de la mer rendant difficile toute éventuelle opération de récupération d’un pilote éjecté. Notre aire d’entraînement se situe désormais dans un vaste espace aérien situé au-dessus de l’Auvergne. Deux forces vont s’affronter. Les assaillants (les bleus) vont tenter de détruire une cible située en territoire adverse (défendu par les rouges). Ils seront soutenus par un AWACS qui leur transmettra la situation tactique, tandis que les rouges seront informés par les radars terrestres. Then the briefing will give the details of his mission, including the weather data and the tactical situation (tactical situation can evolve very quickly, meaning he could have to adapt in real time during the flight). Every pilots involved in the mission of this morning (around 20 people) take part to the briefing. Due to a strong mistral, today exercise will not take place over the Mediterranean sea, the sea state making dangerous any potential recovery operation of ejected pilot. Therefore our training area is relocated in a vast airspace above the Auvergne Hills. Two air forces will face. The attackers (the blue force) will try to destroy a target located in enemy territory (defended by the red force). They will be supported by an AWACS that transmit the tactical situation, while the red fighters will be informed by ground radars.

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

Cet exercice, je vais le vivre à bord d’un Alphajet de l’escadron d’entraînement Côte d’Or, dont la mission est d’assurer l’entraînement des escadrons au combat aérien. Le pilote qui m’emmène totalise à son actif plus de 2000 heures de vol sur Mirage 2000N et près de 500 heures sur Alphajet. Autant dire qu’il connaît parfaitement les techniques de combat aérien, qu’il soit à courte ou longue portée. Ce sera aujourd’hui un combat aérien à longue portée, contre des Rafales Marine, des Mirages 2000N et des Tornados britanniques. Rattachés aux forces rouges, nous devrons tout mettre en œuvre pour contrer l’attaque qui se prépare. This air fight training, I am going to live it aboard an Alphajet of the “Côte d’Or” French training squadron, whose mission is to ensure the training of air combat squadrons. My pilot totals more than 2000 flight hours on Mirage 2000N and nearly 500 hours on Alphajets. Suffice to say he masters aerial combat methods, in short or long range. Today this will be a long-range air combat, against the Navy Rafale, Mirage 2000N and the British Tornados. Attached to the red force, our task is to counter the attack which is being to be launched by the blue force.

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons
Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

Une fois le briefing général effectué, chaque chef de patrouille prépare sa mission avec ses équipiers. Il détaille l’ensemble du vol et de la mission, donne les grandes lignes de sa tactique et rappelle les procédures de sécurité. Les défenseurs sont répartis par secteur géographique et par altitude. Certains ont pour consigne de voler à très basse altitude pour se fondre dans le relief afin d’échapper aux radars adverses et détruire les attaquants par surprise, les autres seront à moyenne et haute altitude pour assurer la supériorité aérienne en engageant des combats aériens à longue portée. L’Alphajet étant dépourvu de système tactique, le chef de patrouille et les équipiers devront gérer en temps réel les informations transmises par le radar terrestre sur la localisation des chasseurs adverses. Once the general briefing conducted, each Patrol Leader prepares his mission with his teammates. He details the flight and the mission, gives the main lines of his tactics and remember safety procedures. In order to counter the aggressors, each of us is allocated to geographical areas, with altitude domains. Some will have to fly at very low altitude in order to evade enemy radars and to shoot the attackers by surprise, others will patrol at medium and high altitude to ensure air superiority by launching long-range aerial combats. The Alphajet training fighter having no tactical system, the Patrol Leader and team members will have to manage the tactical data in real-time conditions with no assistance of the equipments onboard. The tactical situation (related to the location of enemy fighters) will be sent by the radar ground station through the radio.

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

A l’issue de ce briefing en patrouille, chaque pilote enfile sa combinaison anti-G, prend ses effets de vol (casque, gants) et passe au bureau de piste pour prendre connaissance de l’état de son avion auprès de son mécanicien. Il y prend ses jarretières (sangles reliant les jambes du pilote au siège éjectable pour éviter qu’en cas d’éjection les membres inférieurs ne soient écartelés par un souffle de 700 km/h). Les deux hommes se rendent alors à l’avion. Leur connivence est palpable. La vie du pilote dépend du professionnalisme de son mécanicien (une défaillance mécanique pouvant avoir des conséquences tragiques) et le mécanicien tire sa fierté d’une mission réussie par son pilote. After the patrol briefing, each pilot puts his G-suit, takes his helmet and his gloves. He goes to the runway office to learn from his mechanic the state of his plane. He takes his leg straps (connecting his legs to the ejection seat, in order to prevent them to be quartered by a 400 knots wind blast during an ejection). Then the two men go to the plane. Their complicity is palpable. The pilot's life depends on professionalism of his mechanic (mechanical failure could have tragic consequences) and the mechanic takes pride of a successful mission conducted by his pilot.

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons
Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

Ils effectuent dans un premier temps un tour méthodique de l’avion (la visite pré-vol), puis le pilote met ses jarretières, gravit l’échelle et s’installe dans son cockpit avec l’assistance de son mécanicien. Il sait qu’à partir de ce moment là tous ses gestes doivent être précis et calculés. Il est en effet assis sur une véritable fusée, le siège éjectable, qui ne doit en aucun cas être activé tant que le mécanicien n’a pas terminé les dernières vérifications sous l’avion. In a first step, they perform the pre-flight inspection round the plane, in order to check everything is Ok. Then the pilot puts his leg straps, climbs the ladder and moves into the cockpit with the assistance of his mechanic. He knows that from this moment all his movements must be precise and calculated. He is sitting on a real rocket, the ejection seat, which shall in no case be switch on, as long as the mechanic do not complete final checks below the plane.

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

Le pilote commence par fixer le système de rappel de ses jambes au siège éjectable, verrouille et ajuste les ceintures, se relie au cordon du paquetage de survie et connecte sa combinaison anti-G. Il met ensuite l’avion sous tension, enfile son casque, branche son système respiratoire au circuit oxygène et vérifie son bon fonctionnement. Le mécanicien retire quant à lui la goupille de sécurité du système de fragilisation de la verrière (en cas d’éjection, ce système fait exploser la verrière avant que le siège ne propulse le pilote au travers). The pilot links his legs to the ejection seat, locks and adjusts the seat belts, fasten himself to the survival package and connects the G-suit. Then he puts the power on, puts on his helmet, connects his respiratory system to the oxygen network and checks all is clear when breathing through. In the mean time, the mechanic removed the safety pin protecting the canopy weakening system (in case of ejection, the system blows the canopy before the ejection seat drives the pilot through).

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

La mise en route du premier réacteur peut dès lors être réalisée. Les réacteurs d’un Alphajet étant de dimension réduite (par rapport à ceux d’un avion de ligne), ce qui surprend c’est la rapidité avec laquelle ils montent en régime. Une fois les paramètres de rotation et de température vérifiés, la séquence d’allumage du second réacteur est lancée. Il aura fallu guère plus de deux minutes pour allumer les deux réacteurs. Le pilote vérifie alors avec l’aide de son mécanicien le fonctionnement de ses commandes de vol : gouverne de profondeur, gouverne de direction, ailerons, volets et aérofreins. Il lève ensuite les mains pour permettre au mécanicien d’aller vérifier sous l’avion qu’il n’y a aucune fuite du système hydraulique (l’ensemble de l’équipage laisse les mains levées bien en évidence pendant toute la durée de l’opération, afin d’éviter tout déclenchement intempestif du siège éjectable). Une fois le contrôle terminé, le mécanicien revient devant l’avion et autorise l’ensemble de l’équipage à armer le siège éjectable en retirant la goupille de sécurité. The first reactor startup can therefore be achieved. Alphajet reactors having reduced dimensions (compared to airliner reactors), which is surprising is the speed with which they are ramping up. Once engine speed and temperature are checked, the second reactor ignition sequence is launched. It took only little more than two minutes to turn on both reactors. Then the pilot checks the flight controls: elevators, rudder, ailerons, flaps and air brakes. After, he raises his hands to allow the mechanic to go under the plane for checking there is no hydraulic leakage (for safety reasons the whole crew keeps hands in up position during all this operation, purpose is to prevent inadvertent ejection seat ignition). Once the check is performed, the mechanic comes back in front of the aircraft and allows the crew to arm the ejection seat by pulling the safety pin.

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

Le siège éjectable, c’est l’assurance vie du pilote. Si le moindre souci se produit au sol ou en vol, le siège éjectable permettra au pilote de quitter l’avion en un temps record. S’il tire la poignée située entre ses jambes, il déclenchera quasi-instantanément la fragilisation de la verrière, le système de rappel de ses jambes et la mise à feu des fusées situées sous son siège. Ce système est opérationnel quelque soit les conditions : au sol sans vitesse ou en plein vol. Moyennant une accélération considérable (près de 20G), le pilote peut ainsi s’extraire en une fraction de seconde de son cockpit. Deux secondes après le déclenchement, il est à plus de trente mètre au-dessus de son avion. The ejection seat is the pilot life insurance. If any concern occurs on the ground or during the flight, the ejection seat allows the pilot to leave the plane in record time. If he pulls the handle between his legs, he will instantaneously launch the canopy weakening, the legs protection system and rockets ignition beneath his seat. This system is operational whatever the conditions: on ground without speed or in flight. Through a huge acceleration (about 20G), the pilot can leave the cockpit in a very short time. Two seconds after the ejection seat ignition, the pilot is more than hundred feet above his aircraft.

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

Le roulage peut commencer. Il permet au pilote d’effectuer sa check-list avant décollage et de tester le voyant « sautez » (qu’il actionnerait s’il fallait que je m’éjecte). Nous quittons la zone des Forces Aériennes Stratégiques où sont stationnés Mirages 2000N et avions ravitailleurs. L’une de ces stations-service volantes a d’ailleurs décollé il y a quelques minutes pour assurer le ravitaillement en vol d’autres chasseurs participant à l’exercice. Rolling can begin. During this time, the pilot performs his take-off checklist and checks the “jump” LED (which would be operated if I had to eject). We leave the Strategic Air Forces area where are stationed Mirage 2000N and tanker aircrafts. One of these flying gas stations has also departed a few minutes ago, in order to refueling other fighters (involved in the exercise as well).

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

Nous nous alignons sur le seuil de piste de la base d’Istres, avec les deux autres Alphajets de la patrouille. La piste est très large comparée à l’envergure de notre avion, noircie par la gomme des trains d’atterrissage lors de chaque posé. Nous sommes tous prêts à rejoindre les forces rouges, qui décollent à la même heure d’autres bases situées à plusieurs centaines de kilomètres. Nous décollons l’un après l’autre pour un vol de près de 2h. Ce long vol est rendu possible par les réservoirs de carburant additionnels qui ont été disposés sous nos ailes. Bienvenue dans la chasse, bienvenue au pays du combat aérien. We stop on the runway threshold, with the two other Alphajets of our patrol. The runway is very wide compared to the size of our aircraft, blackened by many previous landing. We are all ready to join the Red forces, which are taking off at the same time from other bases located at several hundred kilometers. We take off one after another, for a 2 hours flight. This long flight is made possible by the additional fuel tanks that were placed under our wings. Welcome to the fighting squadrons, welcome to the land of air combat.

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons
Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

Ce qui frappe, c’est tout d’abord cette impression de surpuissance et de rapidité du décollage. En vol, la maniabilité de l’Alphajet et le taux de roulis sont également surprenants pour le novice. Le transit aller s’effectue en palier à haute altitude, dans un ciel d’une pureté saisissante. Les avions filent à 700 km/h vers le point de ralliement et les équipages sont dans l’attente d’un exercice où adrénaline et efforts physiques vont être au rendez-vous. The quick take-off is surprising and gives the feeling that our training fighter is really powerful. In flight, the Alphajet manoeuvrability and its roll rates are also surprising for the novice. The transit is performed at high altitude, in a blue sky with a startling purity. The planes fly at 400 kts to the combat zone and crews are waiting for an air fight where adrenaline and physical efforts are already announced.

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

Arrivé sur zone, le pilote fait une dernière vérification d'usage en effectuant un tonneau. La planète tourne en une fraction de seconde autour de l’Alphajet et c’est parti pour trois quarts d’heure de combat aérien à moyenne altitude. Once arrived close to the air combat zone, the pilot performs a roll (last check before fight). The planet rotates in a second fraction around the Alphajet and this is the start for a 45 minutes medium altitude air combat. 

Le chef de patrouille transmet en permanence la situation tactique à ses équipiers. Il les guide pour contrer au mieux les forces bleues qui sont annoncées. Les virages se font de plus en plus serrés et je sens l’effet de ma combinaison anti-G qui comprime mes membres inférieurs pour éviter que le sang ne quitte mon cerveau (sous facteur de charge positif, la force centrifuge a tendance à renvoyer le sang dans les membres inférieurs, ce qui risque de priver le cerveau de sang et d’induire successivement les phénomènes de voile gris, voile noir et perte de connaissance). Plus le virage est sec et plus la combinaison me serre (le gonflage de la combinaison étant réalisé automatiquement en fonction de l’accélération subie). Simultanément j’effectue de manière active les manœuvres anti-G pour repousser mon niveau de tolérance aux facteurs de charge auxquels je suis soumis. Je contracte cuisses et abdominaux, tout en contrôlant ma respiration par des expirations très brèves (des expirations trop longues feraient chuter ma pression artérielle et seraient à l’opposé de l’effet souhaité). Ce n’est pas une légende, le vol en avion de chasse est vraiment un exercice physique intense. Je sens d’ailleurs la transpiration qui commence à perler sur mon visage et dans mon dos. The patrol leader continuously transmits the tactical situation to his team-mates. He guides them to stop the blue air forces whose strike is announced. Turns are now tight, and I feel the effect of my G-suit compressing my legs and the bottom of my stomach in order to prevent the blood leaves my brain (under positive factor load, centrifugal force tends to push the blood in the lower limbs, which may deprive the brain of blood and induce visual disorders before unconsciousness). The harder the turn is, the harder my G-suit tights me (inflation of the G-suit is automatically drived and adapted instantaneously to the acceleration). In the same time, I perform actively anti-G maneuvers to increase my tolerance level against load factors I have to face. I contract thighs and abdominal muscles, while controlling my breathing with very short expirations (too long expirations would drop my blood pressure and would cause the opposite of the desired effect). This is not a legend, the fighter flight is really an intense physical exercise. And I feel now the sweat beginning to bead on my face and on my back.

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons
Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

« Attention, ça va serrer » prévient mon pilote. Instantanément, l’avion part dans un virage en piqué au milieu de quelques cumulus de beau temps. Le facteur de charge est fatiguant par son intensité, il l’est également par sa durée. Nous venons d’abattre deux Tornados adverses, mais nous savons que la menace rôde et que la mission est loin d’être terminée. Nous serons d’ailleurs abattus à notre tour quelques temps plus tard. Aussitôt informés, nous nous éloignons de la zone de combat pour nous régénérer. Nous sommes hors jeux pendant quelques minutes. En cas de combat réel, nous ne serions peut-être plus là et la France aurait perdu un appareil. Nous profitons de ce laps de temps pour souffler un peu physiquement et mon pilote suit de très près l’évolution de la situation tactique. Après quelques minutes nous retournons dans l’arène. "Careful, it will tighten" warns my pilot. Instantly, the plane starts a down short turn among fair-weather cumulus. The load factor is tiring due to its intensity and also to its duration. We just kill two opposing Tornados, but we know that the threat is roaming and that the mission is far from over. We are killed some time later. Immediately informed, we move away from the combat zone to a regeneration zone. We are out of the game for a few minutes. In case of real combat, we may not be alive and France would have lost a fighter. We take this time to unwind rapidly and my pilot follows closely the evolution of the tactical situation. After a few minutes we return back to the arena.

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

Nous ne voyons pas visuellement nos adversaires, pas plus qu’ils ne nous voient d’ailleurs. En combat aérien à longue portée, seul le radar est capable de détecter et d’identifier une cible, pour permettre le tir d’un missile. C’est le royaume de l’électronique. A bord d’un avion de chasse, le pilote dispose d’un système tactique lui permettant d’avoir un état précis du combat en cours grâce à la transmission de données provenant d’autres unités alliées (avions, navires ou stations terrestres). Il gère l’ensemble de son système d’armes depuis une poignée multi-fonctions lui permettant de gérer simultanément son vol. L’avion dispose par ailleurs de capteurs détectant s’il est la cible d’un système de guidage adverse. L’analyse du signal émis par le missile ennemi corrélée à une vaste base de données permet à l’avionique d’identifier avec certitude la nature du missile assaillant et le risque associé à la menace. Si nécessaire, le pilote devra agir très rapidement pour éviter que le missile qui le poursuit ne fasse but (manœuvres d’évitement, brouillage, largage de leurres…). We do not see our opponents visually, and that is the same for them. In long-range air combat, only the radar is able to detect and identify a target for firing a missile. This is the realm of electronics. Aboard a fighter plane, the pilot is helped by a tactical system allowing him to have a clear statement of ongoing combat with the data from other allied units (aircrafts, ships or land stations). The pilot manages all of its weapons system from a multi-function handle, with which he controls parameters of the flight as well. The aircraft also has sensors for detecting if it is the target of an opponent missile guidance system. The analysis of the enemy missile signal, correlated with a vast database, allows the avionics to identify with certainty the nature of the assailant missile and the risk associated with the threat. If necessary, the pilot must act quickly to prevent the opponent missile makes goal (evasion maneuvers, interference, lures firing...).

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons
Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons
Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

Après 45 minutes d’un intense combat aérien, nous remettons le cap sur Istres. La mission est presque terminée, le temps est clément, le trafic aérien quasi-nul. Je pense à ces pilotes qui une fois le combat terminé doivent survoler des zones hostiles ou rejoindre de nuit un lointain porte-avions. After 45 minutes of an intense aerial combat, we set course for Istres. The mission is almost performed, the weather is nice, air traffic almost nonexistent. I think to these pilots who, once the fighting ended, must fly over hostile areas or reach a distant aircraft carrier in night conditions.

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons
Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons
Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

Après le traditionnel break au-dessus de la base (pour réduire notre vitesse), l’atterrissage (surprenant par la vitesse d’approche), le roulage et l’extinction des réacteurs, nous pouvons remettre la goupille de notre siège éjectable. Le vol est terminé, la combinaison bien humide. Le débriefing de la patrouille va se faire à chaud, avant le débriefing général de l’exercice qui clôt la mission du matin. Ce soir les pilotes exécuteront une autre mission, de nuit cette fois. After the traditional break above the base (to reduce our speed), landing (surprising by the high approach speed), rolling and reactors extinction, we can push back the ejection seat security pin. The flight is finished and the flight suit is quite wet. The patrol debriefing will be performed in a few minutes, before the general debriefing (with both the Red and the Blue air forces) that will end the morning mission. Tonight pilots conduct another mission, this time in the night darkness.

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons

Voilà donc le quotidien de nos pilotes de chasse : vie de passion, d’abnégation et de risques au service de notre pays. Chapeaux bas ! Ces hommes et ces femmes vivent leur engagement sans limite pour défendre les intérêts de la France quelque soit l’heure du jour et de la nuit. Aujourd’hui ce n’était qu’un entraînement, mais les nombreux pilotes qui y ont participé tireront avantage de cette inestimable expérience, lors des missions de combat qu’ils auront à réaliser dans le futur. This is the quotidian life of our fighter pilots: life of passion, dedication and risk in service to their country. Hats off! These men and women live their unbounded commitment to defend the interests of France, whatever the time, during day or night. Today it was only training, but many pilots who participated will benefit from this invaluable experience, during combat missions they will perform in the future.

Embarquez avec l'Aviation de chasse Let's fly with French Fighter Squadrons